Doodoopool

Conseils pour l'entretien de vos piscines

Comment chauffer l’eau d’une piscine naturelle ?

La piscine naturelle est conçue selon un écosystème naturel. Son utilisation et son entretien diffèrent à bien d’égard des espaces de baignade classiques. Les modèles ordinaires ne posent aucune difficulté en ce qui concerne le chauffage de l’eau. A contrario, chauffer l’eau d’une piscine biologique requiert une grande technicité. Découvrez ici comment procéder.

Laisser la température en l’environnement se réguler lui-même

L’objectif d’un aménagement naturel pour se baigner est de profiter au mieux des bienfaits de l’eau sur la peau. Pour atteindre ce résultat, il est préférable de laisser cet environnement se réguler lui-même. En clair, les interactions entre l’eau, la flore, la faune et la température ambiante doivent se faire naturellement.

De plus, chercher à chauffer un bassin naturel implique un grand risque de déséquilibre. Au-delà de 25 °C, les espèces qui participent à la vie de cet environnement naturel peuvent mourir. C’est pourquoi il est préférable de ne pas chauffer la piscine naturelle.

Toutefois, pendant les périodes et saisons froides, il est raisonnable d’élever la température de votre bain. Le cas échéant, vous devez prendre en compte la contrainte température excessive.

Chauffer l’eau de la piscine avec les rayons solaires

Cette solution est de loin l’une des plus écologiques, car elle ne détruit pas l’environnement. L’énergie utilisée dans le cas d’espèce est purement naturelle. Cependant, pour bien profiter de l’effet des rayons solaires, un travail doit être fait en amont et en aval.

Avant de creuser, d’aménager et de parfaire l’installation de votre bassin, vérifiez et privilégiez l’emplacement le plus frappé par le soleil. Cela vous permettra à l’avenir de profiter d’une meilleure température.

Si vous avez manqué de faire cette étude, vous pouvez toutefois utiliser l’énergie solaire pour élever la température de l’eau de votre piscine naturelle. Pour y arriver, vous devez utiliser les capteurs solaires. Ces appareils servent à capter et transformer l’énergie solaire pour réchauffer l’eau de votre bassin.

Comment fonctionne le dispositif ?

Le fonctionnement du dispositif est tout simple. L’eau de la piscine est acheminée jusqu’aux capteurs à l’aide d’une pompe. À cette étape, les capteurs libèrent la chaleur retenue au niveau du soleil. La même eau redescend dans le bassin, avec une bonne température, prêt à vous accueillir.

Quels sont les avantages du chauffage solaire ?

Chauffer l’eau de la piscine en utilisant l’énergie solaire est d’abord écologique. Cette solution n’a aucune incidence sur votre facture électrique. De plus, l’équipement dure dans le temps : en moyenne 10 ans.

Chauffer votre bain avec une pompe à chaleur

La pompe à chaleur est un dispositif moderne et écologique qui permet de chauffer l’eau, un logement, etc. Il est très utilisé pour augmenter la température d’un réservoir d’eau. En général, le mode de fonctionnement de cette solution dépend du type de PAC.

Fonctionnement du système de chauffage avec une pompe à chaleur

La pompe à chaleur air-eau capte la chaleur présente dans l’air. Puisqu’elle est reliée au système hydraulique de la piscine, elle libère les calories captées dans le bassin, ce qui augmente la température ambiante.

La pompe à chaleur sol-eau capte l’énergie présente dans le sous-sol et la déverse dans votre bassin sous forme de calories. Cette solution écologique est généralement adoptée pour les piscines publiques, car elles sont plus grandes. Vous pouvez toutefois l’utiliser chez vous.

Avantages du chauffage avec une pompe à chaleur

Qu’il s’agisse de la pompe à chaleur air-eau ou sol-eau, l’équipement s’adapte à toute forme de réservoir en eau. Il permet de chauffer l’eau de la piscine écologique plus rapidement. Autre élément intéressant, le dispositif est facile à installer. Il faut juste le relier à l’ensemble du bassin.

La pompe à chaleur ne fait pas que capter et convertir en calories l’énergie utile pour réchauffer votre bain. Elle maintient également la température du bassin au degré que vous souhaitez.

Les pompes sol-eau sont utilisables en toutes saisons. Les PAC air-eau par contre ne peuvent pas être utilisées en toute période. Dès que la température ambiante de l’air baisse, elles ne disposent plus de chaleur convertissable en calories.

Il est donc recommandé de combiner ce dispositif à une autre solution : la chaudière. Pendant les périodes où il fait réellement froid, cette dernière peut vous aider à augmenter la température en eau de votre piscine.

La chaudière pour chauffer l’eau de votre piscine naturelle

Il est possible de substituer les solutions écologiques à d’autres moyens ponctuels, dont la chaudière. C’est un équipement indépendant qui produit des calories.

On distingue des chaudières à gaz, fuel, propane, etc. Le mode de fonctionnement de ce dispositif est assez simple. Les calories produites par la chaudière sont libérées dans l’eau grâce à un échangeur. À l’aide d’un boîtier, vous pouvez réguler la température ambiante.

Les avantages de cet équipement sont assez intéressants. Avec la chaudière, le chauffage prend moins de temps. Le système est indépendant et ne dépend pas des saisons.

Cette solution convient également aux grands réservoirs. Toutefois, vous devez retenir que la chaudière consomme assez de gaz ou d’électricité. Ainsi, il est conseillé de l’utiliser comme un substitut à votre solution écologique.

Insolite : utiliser le bois pour chauffer l’eau de votre piscine naturelle

C’est une idée assez insolite, mais qui a été déjà essayée. Le procédé requiert des aptitudes en bricolage. Si vous souhaitez le mettre en place, vous aurez besoin d’un poêle pour brûler du fagot de bois.

Ce dernier est souvent constitué d’un boîtier en acier inoxydable. Il convient donc parfaitement à ce procédé. Vous aurez également besoin d’un tube en cuivre qui transite par le poêle.

Dans un premier temps, il faut brûler du bois dans le poêle. À l’aide d’une pompe, absorbez l’eau du bassin. Faites-la ensuite transiter par le tube en cuivre qui passe par le poêle. Avant de redescendre dans le bassin, l’eau s’échauffe grâce à l’effet de la chaleur contenue dans le poêle en bois.

Comparée à la chaudière, cette solution vous dispense de la consommation en énergie électrique et de l’abonnement au gaz. Toutefois, cette solution exige un effort personnel pour transporter du bois et faire la combustion.

Hugo.M

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page