Doodoopool

Conseils pour l'entretien de vos piscines

Comment poser des dalles autour d’une piscine proprement ?

Vous venez d’aménager une piscine dans votre jardin et vous souhaitez y poser des dalles ? La piscine est avant tout un espace de détente et de relaxation où vous pourrez vous évader tout en restant chez vous. Il est alors important qu’elle bénéficie d’un dallage de qualité.

Vous avez la possibilité d’effectuer cet aménagement sur une dalle béton ou sur du sable stabilisé. Découvrez ici tout le nécessaire pour optimiser le rendu de votre espace de baignade.

Prérequis de la pose des dalles sur le pourtour d’une piscine

Pour commencer, il est important d’attendre au minimum une année après avoir construit la piscine pour effectuer la pose des dalles. Le sol ayant été creusé lors de la construction, il faut en effet patienter le temps qu’il se stabilise.

En outre, selon que les dalles soient épaisses ou non, vous pouvez réaliser une pose de dalles sur sable stabilisé ou collée sur béton. Par ailleurs, les outils nécessaires à la pose des dalles autour d’une piscine proprement dite sont les suivants : brouette, bétonnière, ciment, sable et croisillons. Il faut aussi une éponge, un mortier colle, un feutre géotextile, un niveau à bulle, une pelle, un râteau, une règle de maçon, une truelle, etc.

Coller des dalles sur du béton autour de votre piscine

Notez que la pose ne doit pas être faite sur une dalle béton qui a été réalisée tout récemment. Elle doit être séchée entre 21 à 28 jours minimum. De plus, elle doit être plane, propre et on ne doit pas y trouver de traces d’huile. Il est conseillé de procéder à un ragréage autolissant lorsque des aspérités ou des ondulations sont présentes sur les dalles.

En outre, lorsqu’il s’agit d’une dalle béton ancienne, vous devez nécessairement effectuer un primaire d’accrochage. N’oubliez aussi pas de contrôler si les joints d’isolement et de dilatation sont présents.

Par ailleurs, pour couler la dalle, il faut tenir compte de la superficie. S’il s’agit d’une petite surface, vous pouvez effectuer l’opération en une seule fois. A contrario, vous devez la couler à plusieurs reprises en utilisant les joints de dilatation pour mettre en place des sections. Ensuite, il faudra laisser sécher la dalle béton pendant 1 mois au moins avant de faire la pose des dalles d’habillage.

Application de la colle

Ici, il faudra utiliser un mortier colle souple de bonne qualité et respecter minutieusement les prescriptions du fabricant. Ensuite, à l’aide d’une spatule crantée, appliquez sur la dalle béton une quantité de colle correspondant à la surface d’une dalle ou deux. Il faut éviter d’étaler beaucoup de colle à l’avance à cause de sa déshydratation. Après cela, vous devez dépoussiérer la surface de la dalle et l’enduire la colle.

En outre, il est vivement déconseillé d’utiliser un maillet ou une batte afin d’éviter les chocs et risques de fissuration des produits. Pour poser ces dernières, vous devez exercer une pression suffisante pour que la colle se répartisse sur le support et sur le produit.

Enfin, vous devez procéder à la vérification de la planéité en utilisant un niveau à bulle placé sur une règle. Il faudra vérifier également la pente en ce qui concerne l’écoulement des eaux et nettoyer immédiatement les éventuelles salissures à l’eau claire.

Utilisation d’un joint souple

Il est conseillé d’attendre au moins 24 heures avant de procéder au jointoiement. Pour ce faire, vous devez utiliser un joint souple de bonne qualité et remplir les poches à joint. Ensuite, il faudra nettoyer les éventuelles salissures à l’eau claire au fur et à mesure que l’opération suit son cours.

En outre, au moment de la prise du joint, il faut le lisser avec un fer à joint pour faciliter l’écoulement des eaux.

La pose des dalles sur sable stabilisé

Les dalles à utiliser ici doivent avoir une épaisseur minimale de 4 cm. Cependant, ce type de pose expose les dalles à d’importantes contraintes hydriques pouvant entraîner des dégradations accélérées. De plus, il est déconseillé d’effectuer la pose sur gravier.

Préparation du sol

Pour commencer, vous devez faire un rapport du plan de la terrasse ou de l’allée sur le terrain et utiliser des piquets pour matérialiser la surface. Ensuite, il faudra utiliser un cordeau pour les relier entre eux. Après cela, il faut creuser le sol à 10-15 cm de profondeur et tasser la terre à l’aide d’une dameuse. N’oubliez pas de donner à l’ensemble une pente de 1 cm/n.

En outre, lorsqu’il s’agit d’un sol très meuble, sur une épaisseur de 5 cm, vous devez appliquer une couche de ciment puis faire le compactage. Par la suite, vous devez poser le géotextile sur toute la surface. Ce dernier est en effet utilisé pour entraver la pousse de mauvaises herbes. Il faudra dans ce cas, dérouler le géotextile à plat sur un sol bien préparé.

Par ailleurs, vous devez mettre en place des chevrons parallèles de guidage à intervalle de 3 mètres. Ici aussi, il faut respecter la pente puis caler les chevrons. Il faut respecter une hauteur égale à la hauteur du sol fini moins l’épaisseur des dalles. Ce sont ces chevrons qui serviront de support afin d’égaliser le sable à la règle.

Préparation du sable stabilisé

Pour cette étape, il faut un sable de rivière ayant une granulométrie 0-3 ou 0-4. Vous devez ensuite mélanger 10 volumes de sable à 1 volume de ciment. Évitez de faire les mélanges des jours à l’avance.

Ensuite, vous devez utiliser le râteau pour étaler le sable stabilisé sur une hauteur de 2 à 3 cm au-dessus des guides. Après cela, il faudra damer, égaliser puis enlever le surplus en posant une règle sur les deux chevrons et la tirant vers vous. Enfin, vous devez enlever les chevrons et utiliser le sable stabilisé pour combler les espaces.

Pose et jointoiement

La pose des dalles sur le sable stabilisé doit débuter par un angle proche de la construction. Ensuite, faites le mélange des produits de plusieurs palettes pour obtenir un nuançage idéal et poser en avançant sans fouler le sable. N’oubliez pas de vérifier la pente pour l’écoulement des eaux et la planéité à l’aide d’un niveau à bulle placé sur une règle.

En outre, concernant le jointoiement, vous devez préparer le mortier spécial dallage extérieur en respectant la notice fournie. Il servira à remplir les joints qui à leur tour seront tassés à l’aide d’une truelle langue de chat.

Par la suite, attendez que le mortier commence par tirer pour y passer une éponge humide sur les joints et enlever l’excédent. Il faudra laisser sécher un maximum de temps avant de traiter avec un hydrofuge imperméabilisant terrasse et pierre.

Hugo.M

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page