Doodoopool

Conseils pour l'entretien de vos piscines

Quels sont les risques d’un pH trop élevé ? 

Le pH est un facteur crucial pour la qualité de votre piscine. C’est pourquoi il doit être maintenu à tout moment. Il est essentiel de procéder à des analyses régulières de l’eau afin d’atteindre cet objectif.

Si le niveau de pH est trop élevé, plusieurs problèmes peuvent survenir. Par conséquent, vous devez agir le plus rapidement possible pour le garder sous contrôle. Vous débutez dans le domaine de la piscine ? Si c’est le cas, vous êtes au bon endroit. Nous allons voir ensemble comment abaisser le pH d’une piscine.

Que signifie PH ?

Tout d’abord, pour bien comprendre l’importance du PH dans votre piscine, il faut connaître sa signification et son rôle. L’acronyme pH signifie « potentiel hydrogène » et indique la concentration d’ions d’hydrogène dans l’eau. L’acidité de l’eau est mesurée par son pH.

L’eau a un pH compris entre 0 et 14. Cette valeur détermine l’état de l’eau. Le pH de votre piscine doit passer d’un niveau bas (inférieur à 7) à un niveau neutre (8 ou plus). A partir de 8, le pH de votre piscine sera considéré comme basique.

Le pH préférez pour votre piscine sera déterminé par le type de désinfectant que vous utilisez. Un traitement au chlore nécessite un pH légèrement acide d’environ 7 pour être efficace. Un traitement au brome nécessite un pH d’environ 7,4 pour éviter l’oxydation.

PH trop élevé : quelles conséquences possibles ?

L’entretien de l’eau d’une piscine est une question d’équilibre délicat. Les différents taux doivent être correctement ajustés, sinon vous devrez compenser l’eau de votre piscine.

Un pH trop élevé ne permet pas à votre solution de traitement d’être pleinement efficace. Prenons l’exemple des pastilles de chlore. Nous avons déjà vu que le chlore fonctionne mieux lorsque le niveau de pH est légèrement acide. Un pH trop élevé peut réduire l’efficacité du chlore.

Le problème de cette technique est qu’elle nécessite toujours plus de chlore afin d’ augmenter le niveau de ce dernier dans votre piscine. Cela entraîne une plus grande consommation de produits chimiques d’entretien, ce qui est loin d’être idéal pour vous, mais aussi écologiquement. Le risque est de saturer votre piscine de désinfectant. Sans oublier le coût que cela représente ! Il est important d’y penser aussi.

Un pH élevé peut également provoquer des désagréments lors de la baignade en raison des chloramines produites par une surdose de chlore. Le chlore provoque des irritations et des lésions des muqueuses, ainsi qu’une odeur désagréable…

La qualité de l’eau de votre piscine influencera considérablement l’agrément de la baignade. Par exemple, une forte concentration de calcaire peut entraîner un pH faible. La formation de dépôts calcaires est favorisée par une eau trop dure. Ces dépôts peuvent endommager vos équipements et la ligne d’eau de votre piscine.

PH trop haut : comment éviter ce problème ?

Il est essentiel de maintenir un niveau de pH neutre pour assurer le confort des baigneurs. L’approche la plus simple pour éviter une eau de piscine trouble est de vérifier régulièrement votre piscine. Pour être sûr, nous recommandons d’effectuer deux tests par semaine.

Avant l’hivernage, l’eau doit également être examinée, ainsi que lors de la remise en service de la piscine. Le pH de votre piscine peut fluctuer en raison de certaines conditions météorologiques.

Vous pouvez maintenir l’équilibre de votre piscine en anticipant les tempêtes et les fortes rafales de vent. La meilleure méthode pour protéger votre piscine hors-sol des intempéries est d’installer une bâche isolante.

Si votre piscine le permet, nous vous recommandons d’investir dans un régulateur de pH. Ce gadget, qui comprend une sonde et une pompe doseuse, vous permet d’automatiser la régulation du pH. La pompe doseuse injecte la quantité nécessaire de produit pH minus dans la piscine dès que la sonde détecte un changement par rapport à la valeur spécifiée.

Sans avoir à intervenir, le régulateur de pH maintient un pH constant. Toutes les opérations peuvent être automatisées en le connectant à un électrolyseur. Le temps de maintenance sera donc réduit de manière drastique grâce à cette connexion.

Baisser le pH d’une piscine : comment faire ?

Lorsque le pH est trop élevé, la baignade représente un danger. C’ est pourquoi il est très important de surveiller au moins une fois par semaine le pH de votre piscine. D’ailleurs pour cela il existe des testeurs de pH.

Il existe peu de méthodes naturelles pour abaisser le pH d’une piscine. La méthode la plus efficace pour retrouver une piscine saine est d’utiliser un traitement de l’eau basé sur un produit à pH Minus.

Il existe trois composés chimiques pour faire baisser le pH ; l’acide chlorhydrique, le bisulfate de sodium, et l’acide sulfurique.

Pour déterminer la quantité de produit pH à administrer, vous devez d’abord tester votre eau. Pour tester l’eau de votre piscine, utilisez des bandelettes réactives ou un testeur électronique.

Si les changements de PH sont fréquents, envisagez d’acheter un analyseur d’eau connecté qui vous donnera un aperçu en temps réel des problèmes de PH pour que vous puissiez agir rapidement avant que la situation ne s’aggrave. En haute saison, il est recommandé d’effectuer au moins deux analyses de l’eau par semaine.

Évitez d’ajouter trop de produits chimiques d’un coup, cela peut déstabiliser l’eau de la piscine. Ne mettez pas plus de 500 g de produits et attendez 24h pour analyser à nouveau votre eau.

Assurez-vous que le système de filtration est opérationnel avant d’appliquer la solution de correction de l’équilibre. Il sera important de diffuser la solution dans toute la piscine.

En raison de sa forte action, le pH minus nécessite des instructions de dosage exactes. Vérifiez donc deux fois les dosages indiqués sur l’emballage du traitement avant de le verser dans l’eau.

Il est nécessaire de le diluer dans un arrosoir. Vous pouvez ensuite administrer la solution lentement devant la buse de refoulement, filtration en marche. La solution aura besoin de quelques heures pour agir. Le mieux est de laisser le mélange s’opérer pendant 6 heures avant de retester le pH du bassin.

Mathias.M

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page