Doodoopool

Conseils pour l'entretien de vos piscines

Autoconstruction : quel est le prix d’une piscine naturelle ?

Une piscine naturelle est un accessoire très agréable pour votre maison, mais elle peut présenter également des inconvénients qui sont souvent d’ordre financier. Voici quelques conseils et explications sur le fonctionnement et sur le prix d’une piscine naturelle pour vous aider à décider si ce produit est fait pour vous ou non.

Le coût des travaux de construction

Une piscine naturelle ressemble sur de nombreux aspects à une piscine standard, elle est construite de la même manière. La construction est similaire à celle d’une piscine normale, mais des matériaux spécifiques sont utilisés.

Nous allons voir dans la suite de cet article les spécificités de chaque partie indispensable à une piscine naturelle.

En ce qui concerne la partie du bassin

Le béton coulé ou projeté est très populaire pour la construction d’une piscine naturelle et c’est la matière conseillée pour la construction du bassin. Il permet des courbes plus libres et une plus grande profondeur. Les coûts des travaux de terrassement sont difficiles à prévoir, car tout sera déterminé par la taille de votre piscine. Pour avoir une meilleure idée de ce dont vous aurez besoin, discutez avec un maçon professionnel des dimensions que vous souhaitez.

Comme dit précédemment, dans une piscine naturelle, il faut toujours distinguer deux bassins. Le premier, constitué de plantes et de végétaux, assurera la fonction de filtration des particules.

Le second sera utilisé pour la détente et la baignade. La construction des bassins coûte généralement entre 20 000€ et 35 000€. C’est de loin l’élément le plus coûteux d’une piscine naturelle

En ce qui concerne la pompe

Une pompe spécifique aux piscines naturelles est recommandée pour imiter la méthode traditionnelle du « skimmer » des piscines précédentes, qui aspire l’eau pour la filtrer. Cette filtration mécanique n’est pas indispensable, mais elle facilitera grandement l’entretien de la piscine. Selon la qualité du produit, les prix varient entre 100 et 600 euros.

En ce qui concerne l’écosystème

Les plantes ayant la capacité d’éliminer les déchets organiques et de stimuler la sédimentation sont fascinantes. Par exemple, la jacinthe d’eau ou Alisma est utilisée pour la purification et l’hippuris contient suffisamment d’eau et d’oxygène pour les micro-organismes qui vivent dans le bassin de votre piscine naturelle.

Vous pouvez également envisager d’introduire quelques espèces de poissons, comme les petits poissons blancs tels que gardons, ablettes, épinoches, et particulièrement l’ide Mélanote qui est un bon chasseur d’insectes.

Enfin, il n’y a pas de règle absolue en matière de plantes décoratives. Laissez votre style personnel s’exprimer. La combinaison des teintes est une façon de s’assurer que la variété des plantes que vous choisissez représente votre personnalité et donne un aspect unique à votre piscine naturelle ! Pour environ 300 euros environ, vous pouvez acheter toutes les différentes plantes citées plus haut.

Les principaux inconvénients d’une piscine naturelle

Le principal inconvénient d’une piscine naturelle est son coût final élevé. Ce type de piscine est classé dans la catégorie des piscines à budget élevé en raison du coût total des travaux. Le coût de construction de ce type de piscine est difficile à estimer, mais il faudra probablement compter au moins 20 000€ et jusqu’à 40 000€ pour un bassin moyen de 50m².

On estime généralement que le prix d’un bassin naturel est supérieur d’environ 20% à 30% au coût d’une piscine standard, ce qui représente tout de même une dépense importante. De plus, il faut également tenir compte des frais d’entretien.

Le coût des travaux d’entretien d’une piscine naturelle

Comme nous l’avons vu plus haut, la principale dépense liée à une piscine naturelle est le coût élevé de sa construction. Cependant, son entretien représente également un budget plus élevé qu’une piscine traditionnelle. En effet, l’eau des piscines naturelles s’évapore rapidement, étant donné le faible courant.

Chaque année, entre 20 m³ et 30 m³ s’évaporent d’une piscine d’une surface totale de 50 m², et ce volume doit être remplacé. Il faut régulièrement ajouter de l’eau dans le bassin, donc dépenser de l’eau. Le coût annuel pour cette quantité d’eau est d’environ 500 €.

D’autre part, en raison de l’activité du système de pompe particulièrement puissant, l’électricité est consommée en permanence. Par conséquent, on estime le budget énergétique annuel d’environ 400 €.

Enfin, les plantes et les créatures doivent être entretenues et remplacées régulièrement, car elles assurent une bonne filtration des particules.

Comment faire une piscine naturelle moins chère ?

Pour économiser sur la construction, il est possible de créer sa propre piscine naturelle, mais ce n’est pas recommandé car cela demande un équipement spécial et un haut degré d’expertise technique. Par conséquent, il est généralement conseillé de faire appel à un professionnel qui sera en mesure d’effectuer le travail de la manière la plus efficace possible tout en minimisant le temps nécessaire.

Une piscine naturelle auto-construite pourrait vous coûter uniquement 3 000 € par exemple. Mais il est tout de même important d’avoir des compétences élevées en bricolage.

Le type de piscine le plus basique est une piscine rectangulaire en plastique dans laquelle le niveau d’eau monte et descend automatiquement. N’importe quelle entreprise de piscine peut la construire, mais veillez à choisir un professionnel ayant une certaine expertise dans ce type de piscine.

La piscine naturelle présente donc plusieurs avantages en termes d’esthétique, de respect de l’environnement et de protection de la peau, mais elle présente aussi un certain nombre d’inconvénients, principalement son coût élevé.

En revanche, parce qu’elle est écologique, elle vous dispensera d’utiliser des produits chimiques. En effet, elle n’a pas besoin de chlore ce qui représente un grand avantage. La qualité de l’eau est bien meilleure !

Pour conclure

Pour conclure, il y a de nombreux facteurs à prendre en compte pour décider si une piscine naturelle est le bon choix pour vous. Bien qu’elles puissent être plus coûteuses à installer et à entretenir que les piscines traditionnelles, les piscines naturelles offrent une variété d’avantages qui ne peuvent être trouvés dans d’autres types de piscines.

De leur attrait esthétique à leur respect de l’environnement, il y a de nombreuses raisons de choisir une piscine naturelle plutôt que les autres.

Mathias.M

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page